rien
 
Vous êtes ici > Village > Visite > Les hameaux        
ETYMOLOGIE
 
Les Poulots : le nom évoque l'excès de coquelicots
Les Temples, témoins d'une importante présence protestante au XVI° siècle
Touchards : lieu de transactions conclues entre partenaires se tapant la main
Les Ombreaux : territoire des ombrettes, petit échassier au plumage sombre
Raloy : terre boisée et fort giboyeuse
malus
EN CHIFFRES
 
Population des hameaux :
Temples : 28 %
Touchards : 22 %
Ombreaux : 21 %
Raloy : 15 %
Poulots : 4 %
 
LES TOUCHARDS
Cherchez ce troll dans le hameau il est plutôt sympathique !
troll

LES HAMEAUX DES ORMES


Le village compte cinq hameaux : les Poulots, les Temples, les Touchards, les Ombreaux et Raloy.

Les Poulots est sans doute le plus petit d'entre eux ; en retrait de la départementale 14, il ne comporte que quelques maisons et relie la route des Touchards à celle des Temples.

Le château de Bontin, situé non loin des Temples est un lieu distinct qui fait l'objet d'une page dédiée.

La route des Temples commence à la route de Sommecaise (D14) et se termine à la Ferté-Loupière, en serpentant entre les maisons et les bois. Elle croise le chemin de Chasserat qui mène au moulin éponyme à cheval sur le Vrin.

Pour connaître les Touchards, il suffit de prendre le chemin de la Charmée à travers bois, il conduit au bout de ce hameau dont tout un versant appartient à notre voisin La Ferté-Loupière. En plus de belles maisons aux ouvertures traditionnellement entourées de briques, et aux tuiles plates, on peut admirer un étonnant puits creusé en 1889 aux inscriptions républicaines.

Les deux autres hameaux sont situés de l'autre côté de la commune, pour s'y rendre il faut se diriger vers Saint-Aubin. Sur la route des Ombreaux culmine l'indispensable château d'eau, situé au Tapis Vert. Il reprend en été l'eau de la station de pompage du Vrin, en contrebas du hameau ; en hiver, c'est la station du Péruseau, près de Charny qui nous alimente.

Le dernier hameau, Raloy, a l'originalité d'être construit d'un seul côté de la D 154 ; deux élevages bovins jalonnent cette voie qui se poursuit dans les bois où l'on croise chevreuils et sangliers, et se termine sur une nouvelle borne cistercienne (à droite en quittant la commune)

 
 


VUES DES HAMEAUX


borne
puits communal des Touchards
-

product image 2
borne cistercienne
en savoir plus

 
 
 
        haut de pageHaut de page